2018 pour s’amuser

Poker loisir, poker fun. C’est le leitmotiv pour l’année qui vient.

Fun parce que depuis que j’ai rejoint la French No Limit, je m’amuse vraiment. Certes, le jeu live me manque un peu, mais aller chaque semaine jusqu’à Pordic, aussi sympa que peut être ce club, la distance rebute vraiment. Du coup, j’ai opté pour une consolidation de mon activité à la French No Limit. J’y suis donc régulier, notamment sur les différents challenges proposés. Et il y en a.

Il se dit souvent que la FNL n’est pas vraiment un club, qu’il s’agit juste d’une communauté. En fait, la FNL diffère vraiment d’une communauté telle que Wam Poker ou Kill Tilt. Il s’agit de fait d’un vrai club, avec ses championnats, son forum très actif, et ses moments festifs (sur les events Winamax, son live annuel de 3 jours, et ses retrouvailles à chaque fois que c’est possible). Par exemple, pour le Wipt Rennes, nous avions réservé deux petits appartements en ville pour passer un week-end plutôt sympa entre membres de l’association. Il y a des clubs où on se voit une fois par semaine, et il y a donc des clubs où on peut se voir moins, certes, mais mieux. Autre possibilité plus concrète qu’une communauté online : la possibilité de rejoindre d’autres membres chaque soir sur un TeamSpeak et bavarder tout en jouant les challenges FNL ou d’autres tournois. C’est souvent l’occasion d’échanger sur des mains, se donner des conseils, ou simplement discuter.

Après ce paragraphe brosse à reluire, voici l’instant Brag. Me faire tracker FNL me permet de jouer (sans contre-partie autre que les buy in de tournois) les différents championnats mensuels. Chaque jour de la semaine une variante (omaha, Kill, mix max, etc.), et à la fin du mois, 100€ de tickets offerts par championnat. Avec assiduité, on peut régulièrement récupérer des tickets 5, 10, 20 voire 50. Pour les adhérents à l’association (40€ l’année), il y a la aussi la possibilité de participer à une compétition avec, au bout, un package Winamax Event. En terminant 4ème pour 20 qualifiés à la finale la dernière fois, j’ai gagné un ticket 50 et un ticket 20. En plus de tout ça, il existe de nombreux challenges très conviviaux et  très lucratifs en miles winamax et en tickets.

Deux exemples : les FNL séries, championnat sur 12 manches en novembre, composé de plusieurs formats (du omaha HU au fullring NLHE). En remportant ce challenge, j’ai gagné un ticket 20, un peignoir et un Bracelet FNL Series 2017.
seriesred

Depuis j’ai participé aussi au freeroll des 10 ans de la FNL sur lequel je fais Runner Up et remporte un paquet de miles qui m’ont permis de piocher goulument dans la boutique winamax : de mémoire une veste, un sweat (pour ma chérie) et des gants. Une autre challenge bien sympa était proposé en décembre : les jeunes contre les vieux. Une liste de tournoi, un classement général, et pas mal de combattivité et d’émulation Premier des jeunes (si si, encore jeune, mais border…), j’ai pris un ticket 20, et deuxième sur le last longer des jeunes (équipe gagnante), j’ai encore accumulé des miles, de quoi remplir la hotte du père noël, notamment un pull. D’ailleurs, à propos de noël, un petit jeu très sympa à été proposé puisque les inscrits se sont envoyé des cadeaux les uns aux autres, désignés par tirage au sort. Pour ma part, j’ai expédié des confitures, du savon et des noisettes (tout de chez moi et fait maison), et ai reçu un chouette calepin. Plus qu’une communauté ou un club, la FNL est une famille. L’accueil a été extra, et les joueurs sont parfois généreux en jetons. Bon, je dois avouer que j’ai aussi run très très good cet automne… Mais j’aime beaucoup cette idée de championnats, de challenges, qui apportent un plus de motivation dans ce jeu parfois très solitaire.

La grande nouveauté.

Emulation, motivation, c’est souvent ce qui manque à mon jeu pour tenir sur de longs tournois online. Et comme j’aime partager, échanger, travailler le jeu à plusieurs, j’ai regardé ce qui se passait un peu sur Twitch. En observant les deep run de ouf de l’ami Ellurbud d’une part, et m’amusant à voir la folie qui règne dans l’Aquarium TV (Steven Moreau, Abou, Ben et Yu notamment), ou encore évidemment les Twitch de Winamax ou Yoh Viral, j’ai tout de suite vu que je pouvais tirer un grand profit de ce champ des possibles. Je ne prétends pas avoir le niveau de ces joueurs, je constate les bienfaits de l’expérience. En fait j’avais constaté que, lorsque j’étais en deeprun et que je savais qu’on me suivait, j’étais toujours plus concentré et appliqué. Du coup, pour apporter du neuf à mon poker et un surcroit de motivation et d’application, j’ai donc décidé de lancer une chaîne Twitch, que j’ai déjà un peu testée. Ça s’est confirmé sur les deux ou trois soirées de diffusion réalisées à ce jour. Je sais qu’on me voit jouer, donc j’évite certaines erreurs et je focalise vraiment sur chaque coup. J’y joue donc, je crois, moins mal qu’à l’accoutumée. Par ailleurs, la Team Goulifern TV (c’est son nom) est une chaîne qui laisse la place à l’imagination de pas mal de choses amusantes possibles (accueil d’autres streamers, soirées de débrief, émissions, etc.). Rien d’écrit, juste des idées à creuser, si d’aucuns sont tentés.

Avec, évidemment, toujours plein d’idées autour du jeu online et live, des goulifern live sessions, une goulifern ligue of poker. Bref, plein d’envie, plein d’idées. A mûrir, à organiser, à jouer. Et se faire plaisir. Pas trop de volume donc, mais beaucoup de fun.

Pour les soirées de Twitch, on va commencer par les tournois des mini championnats FNL et les parties que je jouerai avec les tickets gagnés en challenges et championnants FNL. Je peux déjà vous dire que très bientôt, je jouerai en twitch un tournoi 50€, probablement le Prime Time, ou un winasérie.

Pour suivre la chaîne, être informé des événements et sessions de diffusion, cliquez sur l’image ci dessous.

twitchlogo A bientôt et bon poker 2018 à toutes et tous.

décembre 25, 2017