Sélectionné pour cette seconde étape malgré ma piètre performance à la première, je tenais à réaliser une belle performance, à savoir finir dans les 3 premiers de chaque SnGO, sachant que, nerveusement très fatigué, le premier serait plus simple que le second.

Ce premier SnGO se passe plutôt bien mais dure extrêmement longtemps. Je finis second. Bonne perf. Pas grand chose à raconter de cette partie sinon un fold AcKc préflop à 5 left suite à un tapis à 7K, boité par dessus par celui à ma droite à 20K, j’ai 27K. Ils montrent AxJx et AxQx mais je suis reste sûr de mon fold. Trop risqué à 5 left. Result oriented, j’en serais content puisque le board leur donne une Qx et un Jx. Un autre AxKx me permettra de payer un 4bet shove d’un AxQx qui ne me fera pas d’horreur. On est désormais 3. Puis 2. Le HU durera une seule main. Je touche top paire quand mon adversaire touche une double paire turn. J’ai très mal joué cette main. Nous étions à stacks équivalents. Il me raise, je call seulement JsQs. Flop Qx5x2x rainbow. Je suis serein. J’opte pour ma stratégie prévue préflop : si je touche, je check raise all in. Je checke donc mais lui checke aussi. Turn 6x. Ca ne change rien pour moi. Il mise alors que c’est à moi de parler. Je prends son move pour une tentative d’intimidation. Je décide de faire mon move all in à ce moment là. il me paye avec sa double paire 5x6x qui tient. Grosse erreur de ma part car il pouvait avoir open avec 5x6x ou 3x4x. Petit craquage qui coûte très cher. A corriger.

Un autre coup peut être raconté. J’open UTG AxTx, nous sommes encore 9. UTG+1 call, tout le monde fold. Ax au flop. je check call au flop. Brick turn. Je check, il mise pas trop cher. Je suppose fortement qu’il a un As. Je sais en tout cas qu’il a touché au flop. Il aurait probablement relancé préflop avec AxKx ou AxQx voire AxJx. Je perds donc contre les petites paires qui font brelan, AxJx éventuellement mais j’en doute. Je bats n’importe quel autre Ax, sachant qu’il aurait foldé préflop les petits As qui feraient double paire sur ce board. Ou n’importe quelle paire qui lit de la faiblesse dans ma main. Je perds donc contre les paires qui font brelan et les Ax forts qui n’ont pas relancé préflop. Ca se défend. Je paye son bet vraiment pas cher. River Tx. Je bats donc tout sauf les brelans. Là c’est bon. Il met une belle patate sur la river. Relativement élevée. Je me dis qu’il a peut-être commis l’erreur de ne pas relancer préflop son bel As car s’il veut être payé il met moins cher. C’est un sizing à la fois incohérent et classique, sauf s’il veut la jouer à l’envers. Ce qui est possible mais peu probable. Il ne doit pas être si bien que ça. Donc pas de brelan. Donc un bel As qui va déchanter en criant à l’injustice. Je paye prudemment, au cas ou, ne voulant pas induire un tapis en cas de brelan (et donc de mauvaise lecture). Il soupire au scandale de ma double paire avec son bel Ax. Tu penses encore être devant turn ? Je rigole intérieurement et je dis juste que préflop avec un bel Ax fallait relancer. Il répond non, s’il veut embarquer. Et que ça l’énerve que ça joue comme ça. Moins non, ça facilite les choses et ça me permet de monter des jetons. Il me dit que j’aurais pu perdre beaucoup si je ne touche pas river. Non parce que je ne paye pas river si je n’ai pas la double paire. Ou alors je paye mais beaucoup moins cher. Il a donc commis une belle erreur river : miser très cher, ne pouvant être payé que par mieux. Je paye avec mon Ax uniquement sur un bet river beaucoup plus faible. Il n’a vu que son jeu, sans réfléchir au mien ni au pot, se croyant en méga value tout du long sur un sizing somme toute très classique et pas du tout créatif.

Bref, ce fut une très belle partie dans laquelle j’ai su faire abstraction du contexte, jouer mon jeu, ouvrir assez large, passer de beaux moves. Vraiment très très content de cette première manche.

Je ne dirais pas la même chose de la seconde. Je fais seulement huitième, passant à côté de tous mes boards. Toutes mes petites paires ne trouvant rien, une lenteur de jeu exaspérante autour de la table (moins d’une orbite par round), et une fatigue trop grande. Je finis par envoyer mes 5 blindes restantes avec 2x2x UTG, ce qui est une belle bêtise. UTG+1 paye JxJx et gagne son 80/20 avec un soulagement presque amusant.

Nous nous sommes bien marrés ensuite à jouer une partie de freestyle poker avec Nico, Guillaume, Jeff notamment, et avons, il faut l’avouer, manqué de soutenir comme on aurait dû le faire les compétiteurs de la team encore en course.

Je finis très content de moi, ayant réussi à jouer mon meilleur poker le matin (sauf en HU), et parfaitement compris pourquoi j’ai foiré l’après-midi. Une belle leçon, et une perf correcte pour le TPC qui finit 4ème.

dimanche 6 juillet 2014, de : à :
Au TPC CNEC
LesnevenCarte