Pas la peine de revenir sur notre éclatante victoire, tout est là.
Je vais revenir sur mes deux tables et, si je n’ai aucun regret quant à mon jeu, estimant ne pas avoir fait la moindre erreur de jeu tout au long de la journée, j’en ai vis-à-vis des cartes.

Première table.

Complètement Card dead, deux coups me permettent malgré tout d’atteindre le podium (en plus des vols cachés sous des c-bet et autres raise turn). Au bouton avec 5x5x, je suis suivi par mon voisin de gauche (que je crains beaucoup, le connaissant comme excellent joueur). Le flop pairé Jx8x8x rainbow ne m’inquiète pas outre mesure. Je check, il décide alors de prendre le lead en position. Je paye une fois pour voir sa réaction, disposé à abandonner turn ou m’orienter sur un bluff selon sa réaction et son move. Mais un 5x turn change mes plans et j’opte pour un trap turn et une value river. On ckeck tous les deux turn et il paye mon bet river, suffisamment peu cher pour l’y inciter. Une bonne value sur un board heureux.

C’est lui que je sortirai plus tard, en SB. Je découvre QxQx (enfin !). Il envoie son tapis sur mon raise avec une paire de 8x qui ne fera pas de miracle.

A trois left, l’un des deux fait un héro call turn sur le tapis qu’il couvre de l’autre sur un board AxTxKx Ax. IL call avec KxQx contre Kx9x. Le head’s up se profile, avec une excellente lecture sur mon adversaire. Mais une qx river viendra faire un partage et nous restons à trois joueurs. Je suis alors complètement card dead et je finirai en resteal avec ax9x contre l’open raiser qui me callera avec axTx pour en finir. Troisième donc. Et grande frustration.

Deuxième table
.

Encore très peu de jeu, je tiens tranquillement jusqu’à la cinquième place. Et là se jouera LE coup de la gagne. Le joueur à ma gauche relance préflop UTG. Je suis en BB. Le bouton regarde ses cartes puis annonce tapis. Même situation que lorsque j’ai les As à Redon : un open raiser, un tapis et à moi de causer. Comme à Redon, j’ouvre AxAx, ma deuxième prémium de la journée. J’hésite un peu, espérant emmener l’open raiser dans le coup (ce qui n’avait pas été le cas à Redon).

Mais là il vient. Nous disposons tous les trois de tapis équivalents ou presque, étant le plus short des trois. Trois joueurs à tapis, dont moi avec AxAx. C’est LE pot de la gagne. 50K au milieu, si je prends, on laisse deux mourants, un joueur à 17K et un autre à 13K. Ca sent bon la victoire après la troisième place du matin. Les cartes sont dévoilées : QxQx pour le premier tapis et KxKx pour l’open raiser. Je joue un 60-20-20.
Un baby flop rainbow n’annonce ni couleur ni quinte. Mais une Qx turn anéantira tous mes espoirs. Pas de miracle river. Je sors 5ème d’une table qui sera écrasée par la suite par le vainqueur de ce pot monstrueux. Dommage.

Dommage le matin, dommage l’après midi, mais pas d’erreur de jeu. Les As craqués, card dead tout au long de la journée (hormis les dames du matin et les As l’après-midi), j’apporte une modeste pierre au triomphe de l’équipe. Heureux de cette belle journée malgré tout, donc. Et hâte à la prochaine étape pleine de suspense, avec la confirmation espérée que mon jeu live prend de l’assurance (et l’espoir d’être sélectionné).

dimanche 28 septembre 2014, de : à :
Au TPC CNEC
Bowling LannionCarte