La finale de la coupe de Bretagne organisée par l’AJPPR est l’un des grands sinon LE grand moment du poker associatif en Bretagne.

Quoi qu’il en soit, ça reste pour moi un bel et immanquable événement.

Ce week-end un peu fou a commencé le vendredi matin par la préparation de quelques victuailles sympathiques avec irisb : crèpes, cake, brioches, tout maison pour accompagner les confitures et la crème de marron maison aussi. De quoi faire plaisir aux copains du TPC pour les petits déjeuners du week-end avec qui on a partagé un chouette gîte dans les environs de Redon. Rendez-vous avec le prioprio le vendredi soir, préparer un feu de cheminée et attendre tranquillement le reste de la troupe pour entamer un prometteur marathon poker.

Mon poker

Le Day 1 fut très laborieux. Sans trop comprendre pourquoi, je n’arrivais pas à rentrer dedans. Fatigué, pas en phase avec le jeu, mauvaises lectures. Rien à faire. De fait, je souffrais tout simplement d’une horrible… gueule de bois. On a l’âge de ses artères. Un changement de table me sera profitable puisque deux lourds 3 bet préflop seront payés puis foldés sur les c-bet ou bet turn que j’effectuerai. Ca me permettra de presque doubler avec ces mains et d’attendre des spots. Un peu plus tard, un raise payé deux fois m’offrent un joli spot pour squeeze, ce que je fais QdQs en main. Payé par AdQc, mon 70/30 passe tranquillement et me permet d’atteindre le Day2 un peu sous l’average.
Début de day2, pas beaucoup plus en forme, j’attends les spots pour disposer d’assez de profondeur pour jouer par la suite. Un tapis 7h7c payé par un As moyen me fera doubler, puis, un peu plus tard, j’envoie 9s 9c en main sur la énième relance du plus gros stack de la table. J’envoie mes 20BB puisque de toute façon, j’étais parti pour un stop and go classique : tapis quel que soit le flop en cas de call sur un trois bet ou prêt à payer si vilain m’envoyait à tapis préflop, stratégie qu’il employait régulièrement, même light. Mon plan était limpide : tapis le plus vite possible. Du coup, j’optais pour boiter moi-même préflop. il me paye avec AsKs. Je touche mon brelan sur un flop rouge contenant un Td. Jx turn, puis Qx river me sortiront alors du tournoi sur ce qui reste simplement un coin flip, en ayant passé deux ou trois précédemment. Rien de plus normal. Pas déçu, sinon par le fait de n’avoir jamais pu vraiment rentrer dans mon tournoi au day1 et ne pas avoir réussi à monter la profondeur nécessaire au day2 pour jouer deep et tenter des moves. Un peu frustré donc.

Le side se déroule à peine mieux, sauf en début de tournoi où je paye trois barrels avec la 4ème paire en défense de blinde sur un sizing trop classique pour être crédible. Je sors 12ème.

C’est à peu près tout pour côté poker, sans parler des parties nocturnes au gîte.

Pour conclure, j’ai passé un super week-end détente, bien mangé (et le reste), parfaitement accueilli par Eddy, Céline, Laurence, Farid et toute l’équipe de l’AJPPR qu’on ne se lassera pas de remercier. Merci aux copains du TPC aussi. Et donc, forcément : à l’année prochaine !

de : à :
Coupe de Bretagne Evénements
RedonCarte