2 – on ne retiendra que les leçons

Bonsoir à toutes et tous,
Comme promis, voici la newsletter qui doit rendre compte du package Kill Back pour lequel je vous ai sollicités. Bon, le bilan financier est certes négatif, mais les leçons sont multiples. C’est un moindre mal, n’en déplaise aux investisseurs auprès de qui je m’excuse. Vous pouvez parcourir un résumé de chaque tournoi sur l’article consacré en ligne.

Bilan du Package Kill Back

Buy-in total : 210€
Gains : 115.11€
Résultat :  -94.88€
(dont 47.44€ de parts associés).

Détail des résultats

Shark Attack PMU 10€ – 3/20 – 3 kills – 34 €
Tea Time Winamax 20€ – 25/329 – 4 kills – 48.88 €
Tea Time Winamax 20€ – 66/275 – 1 kill – 4.50 €
Booster Winamax 10€ – 32/412 – 1 kill – 11.98 €
Tournoi Live de Perros 80€ – 39/70 – 0 kill – 0€
Tea Time Winamax 20€ – 164/396 – 1 kill – 4.50 €
Prime Time 50€ – 42/121 – 1 kill – 11.25 €

Les leçons
Je retiens plusieurs leçons de ce package. La première d’entre elle consistera à ne plus mélanger live et online dans les packages à vendre. En effet, 80 des 210€ de Buy-in étaient sur un seul tournoi, tournoi live turbo. Or, monter un tel package consiste à disperser la variance. Mettre 38% du total des Buy-in sur un tournoi turbo était une erreur. Je retiens aussi que les bons coups à jouer sont sur les fields plutôt restreints. De même, je pense qu’il sera préférable pour les prochaines fois de concentrer l’effort sur une ou deux journées, voire trois, mais pas au-delà. Et, enfin, il va vraiment falloir que je parvienne à faire abstraction de contrariétés extérieures, ce qui sera d’ailleurs d’autant plus aisé sur une très courte période (2 ou 3 jours donc).
La suite
En ce moment je me pose pas mal de questions sur la suite à donner sur l’exploitation de mon poker en ligne comme en live. Sans pour autant griller d’étape, je dois optimiser mon jeu. Evidemment, la formule des packages P&A me plait et je la maintiendrai. Tant qu’il y aura du monde pour me soutenir, cela va de soi. Par ailleurs, l’idée de jouer des tickets pour participer très  régulièrement aux moyennes et hautes limites se dessine aussi. Le jeu y est quand même plus propre et l’utilisation nouvelle d’un tracker plutôt utile.
J’ai aussi renoncé aux championnats live et online de mon club, préférant simplement jouer le mardi pour tenter des choses, essayer d’appliquer des réflexions rencontrées au fil de la semaine et discuter avec les copains. Du coup j’y gamble pas mal mais j’emporte mon pc et profite ainsi, en cas de sortie prématurée, du wi-fi du bowling pour aller chasser des tickets en attendant irisb. L’expérience est jusque-là plutôt fructueuse. Je maintiens quand même (pour le moment) mon tracking winamax au club, ne serait-ce que pour l’émulation que nous vivons avec Victor sur le challenge mensuel MTT. J’ai par ailleurs commencé à repérer quelques tournois ou challenges online de diverses communautés qui peuvent valoir le coup, mais il va falloir faire des choix dont certains feraient pâlir Corneille (dont la pourtant légendaire dramaturgie semblera bien terne).
Rien à signaler d’autre sinon que je travaille pas mal de choses dans ma technique, même si les fruits de ce labeur sont bien loin d’être mûrs, n’en déplaise à mon impatience. En parlant de patience, il va d’ailleurs que vous en fassiez preuve jusqu’à la prochaine javapokeletter puisque je n’ai rien de prévu dans les prochaines semaines (sauf peut-être un nouveau package) qui nécessite une communication particulière. Peut-être vais-je participer au Short-Handed Championship 2016 du Club des Clubs, mais je ne suis pas encore décidé. D’autres choses se dessinent aussi et je reviendrai par newsletter vous faire part des avancées et des décisions que je prendrai ainsi que pour partager avec vous d’éventuels résultats notoires. En attendant donc, guettez mon site web, les dernières infos y seront toujours communiquées.
A très bientôt.
                                                   
Snap mercis à irisb, obv.
février 23, 2016