La réaction de Guillaume Mauriaucourt

J’ai eu la chance, en tant que finaliste de la Draft, d’assister de près à la consécration de Guillaume Mauriaucourt. Il a accepté de me livrer son premier interview de Team Pro Poker & Associés.

Javapoke : Tu sors de la draft avec un patch Team PRO sur l’épaule. Avant tout félicitations. Mais si tu le permets, avant d’en venir au verdict et à la suite, comment as-tu vécu ce mois et demi de compétition ?

profilGuillaume Mauriaucourt : Merci beaucoup, déjà ! J’y suis vraiment allé crescendo… J’avais d’abord décidé de bien observer mes adversaires. Que ce soit leur profil, leur performances, ou la composition de leurs packs.  J’ai ensuite mis une stratégie optimale et adaptée à cette compétition. Globalement cela consistait à jouer des fields un peu plus restreints offrant des garanties suffisantes pour pouvoir maximiser mon ROI.  J’ai très vite exclu les gros field trop high-variance à mon goût. Surtout sur une compétition qui va durer un mois et demi… J’avais décidé de me laisser des cartouches dans le chargeur d’ailleurs. J’ai prévu de jouer 5 packs au maximum entre le 28/12 et le 28/01 afin de pouvoir jouer les deux derniers fin janvier en cas de besoin de résultats pour me qualifier.

Mentalement, c’était assez excitant. Consulter les mises à jour des classements et des résultats jour après jour, ainsi que bien préparer mes sessions, a sûrement été la clé de mes résultats dans ce challenge.

Dans quel état d’esprit as-tu abordé ce week-end de finale dans le sud ? Rêveur ? Déterminé ? Confiant ?

Tout en même temps en fait… C’est l’effet poker. Une adrénaline inexplicable… Je suis arrivé réellement confiant et déterminé à donner le meilleur de moi-même, tout en restant naturel. Je ne me suis pas mis de pression inutile… par exemple, j’avais vraiment très peu préparé pour le casting. J’ai misé sur mon coté bon vivant, et mon naturel.

Après j’ai eu quelques pics de stress à certains moments que j’ai vite gommés en essayant de pas trop réfléchir et de juste foncer ! Et j’ai en rêvé aussi… Ces deux dernières semaines ont été très difficiles au niveau du sommeil… Forcément, j’avais des idées en tête, je me suis imaginé cent fois un dénouement heureux, et 250 fois un dénouement malheureux mais après… Je n’aime pas trop rêver, il faut être présent, et attentif à l’instant  T.

Raconte-nous comment tu as vécu toute la mise en scène du verdict ?

Tout d’abord, c’est à mon tour de te féliciter. Déjà pour la reconnaissance qui t’est due sur ta communication, et ensuite pour l’opportunité de venir jouer un tournoi avec la Team Pro. Ca va être une expérience énorme qui récompense ton travail durant cette draft, et aussi ton sacre au TPC fin décembre !
Je ne savais pas du tout comment ça allait se passer alors de ce coté là, j’étais juste attentif avec l’adrénaline qui monte bien évidemment. Plus Manu parlait, plus ça devenait excitant d’avoir le dénouement.

D’abord tu as été récompensé, ainsi que Sally, qui, en bonne locale de la région, a vraiment été super accueillante avec nous d’ailleurs.

Puis le jury annonce qu’ils vont demander à deux joueurs de s’avancer. Je pense qu’à ce moment-là je suis tendu, j’ai du mal à exprimer mon ressenti. Puis Ils appellent Cyril « Shollen » Marion, qui s’avance, avant de marquer un court temps d’arrêt. Des secondes interminables passent… je vois le regard de Manu se tourner vers moi, ça m’a suffit à comprendre. Puis mon nom… et là une énorme incertitude, la joie, la panique, l’ignorance. Qu’est ce qu’ils vont me dire ? Est-ce que ça se joue entre lui et moi ? Ca serait sick de buller… Puis bon, une fois leur proposition faite (jouer le contrat en HU ou le split), je n’ai pas hésité. On a été discuter avec Cyril et voila… On n’a d’ailleurs pas mis très longtemps à se mettre d’accord, on s’est fait une bonne bise histoire de prolonger l’adrénaline quelques secondes de plus avant d’annoncer au jury notre décision.

Donc rempli de joie, je pense que mon sourire en disait long… j’étais assez ému intérieurement car c’est quand même une superbe opportunité ainsi qu’une belle reconnaissance.

Devenir Team pro, que cela représente-t-il pour toi vis-à vis de ton jeu et de ta manière d’aborder le jeu, tant techniquement que mentalement ? T’y es-tu préparé et comment ?

C’est difficile à dire… je viens à peine d’intégrer la Team. On va voir ce que ça donnera après avoir jouer les premiers events ensemble !
Après je ne m’y prépare pas vraiment… On va rester naturel, et prendre un maximum de conseils pour progresser.

Qu’attends-tu de cette nouvelle aventure ? De la team ?

Pouvoir côtoyer des joueurs qui sont en places depuis des années, et progresser à leur cotés, c’est génial ! Je vais pouvoir gommer quelques leaks à leur contact. Tout en y apportant mes qualités quand même… En plus, l’ambiance de la team est juste au top. Je suis vraiment excité à l’idée de passer cette année avec eux, et déjà impatient de jouer les premiers events avec eux.

Samedi soir au resto, tu me disais que c’était une étape plus qu’un aboutissement. Tu peux développer ?

En bon fan d’arts martiaux que je suis, je vais citer Bruce Lee: Ne crains pas l’échec. Ce n’est pas l’échec, mais le manque d’ambition qui est un crime. Avec des objectifs élevés, l’échec peut être glorieux.
Je suis réellement quelqu’un d’ambitieux et de déterminé, comme je l’avais dit au jury. Je suis vraiment très très content d’avoir remporter cette Draft avec Cyril. Je prend le temps de savourer cette opportunité mais, le plus dur reste à faire. Il va falloir bosser le jeu deux fois plus pour prouver que je mérite réellement ce contrat, et confirmer que j’ai ma place au sein de cette team. En tout cas, je compte faire mon maximum afin d’être compétitif cette année.

Merci Guillaume, tu sais tout ce que je te souhaite et comme j’ai été ravi de partager cette finale et son dénouement avec toi. En attendant l’Event ! Bonne continuation à toi et Cyril dans votre vie de joueur patché Team Pro. Parce que ça c’est la classe ! Même si classe peut paraître un brin exagéré en certaines circonstances…

Alex, Clem, Labrik, Jess et Manu accueillant leurs deux nouveaux acolytes, Guillaume et Cyril

Alex, Clem, Labrik, Jess et Manu (le boss) accueillant leurs deux nouveaux acolytes, Guillaume et Cyril.

février 12, 2016