Lorsque j’ai fait la finale de la draft poker et Associés en 2016, j’ai partagé deux jours vraiment sympas avec quelques finalistes. Parmi eux l’un, discret généreux et drôle. J’ai partagé la chambre d’hôtel avec lui. Père de deux enfants, il m’avait peu parlé de lui sinon qu’il jouait sur Paris, souvent au cercle, en pur loisir.

Je ne savais pas que sa femme jouait aussi. Comme pour moi et beaucoup d’autres, le poker se partage parfois en couple. Ici, Chez moi, on discute de beaucoup de coups on fait des revues de session, on partage nos lectures autour du jeu. On se rejoint aussi désormais sur le fait que le poker restera du pur loisir, sans chercher outre mesure à perfer. Juste s’amuser, et recevoir au manoir autour du jeu (live sessions, autres projets).

Karim partageait donc aussi sa passion avec sa femme. Alors qu’elle jouait, autour d’une table, l’impensable s’est produit.

Au delà du jeu, au delà de la passion commune, au delà même du sens commun, par ces mots, je transmets à Karim ma plus profonde sympathie.

Karim, toi et tes enfants êtes les bienvenus ici quand tu veux.