Vendredi soir, un pote m’appelle pour me demander si je viens au Casino. J’hésite. 60 € de buy-in, ce n’est pas rien… Avec recave en plus, et c’est hors de question pour moi d’engager plus que le buy in initial. Je réponds ok, mais sans grande certitude. Envie de jouer et de voir les copains, pas envie de dépenser trop.

Vendredi soir toujours session online pour prendre du cash : une 31ème place sur le Cocktail Winamax, suivi d’une session plutôt marrante et correctement lucrative sur Pokerstars, puis samedi matin très tôt une victoire sur un tournoi à un euro Winamax. Bref, tout ce qu’il faut pour payer le tournoi, deux trois verres, et le resto qui va avec. Ça sent bon tout ça.

15h00 au Casino.

perros

Après un petit tour sur la plage pour m’aérer l’esprit, début de tournoi. Je me sens très bien à la table, en une petite heure je passe de 8000 (stack de départ) à 11500 environ. Je monte doucement en maîtrisant bien la table. Mais, malheureusement, je change au troisième niveau. Je traverse ensuite un long désert qui me ramène à 8000.

Mais, juste avant que la table casse:

Je suis UTG+1, j’ouvre (enfin!) KsKh. En blinds 200/400. Je mets 1050. Mon voisin de gauche 3-bet à 3500. Je fais tapis et il me paye instantanément avec AxKx. A sa décharge, il venait de spliter un énorme pot avec le même AxKx sur un board de ouf dont je n’ai plus le déroulé, mais, de mémoire, il était largement devant jusqu’à la turn. Je passe alors à plus de 16000 et peut voir venir.

Alors qu’il reste une quinzaine de joueurs (TF à 10 et 8 ITM), je suis grosse blind. Pat (qu’on avait suivi jusqu’à sa quatrième place au Wipt de Saint-Brieuc), annonce tapis. Les blinds sont énormes. Je suis en attente de la moindre main correcte… J’ouvre TxTx. Je paye donc, désolé que ça soit contre lui. Il montre AxKx. Bon ben… un coin flip à passer. Il touche Ax au flop… mais moi Tx turn ! Je le couvre de peu et respire pour aller en table finale.

Table finale. Le pied.

Nico à ma droite (un copain de Brest qui était aussi en TF à Brest où je fais Runner Up et qui va peut-être nous rejoindre au TPC d’ici peu avec son amie Angélique), Gwen, du TPC à ma gauche, et Jérémy, du TPC aussi, une place plus loin. Configuration agréable. Super cool et bonne humeur.

Je ne vais pas m’étendre sur cette table finale délicieuse agrémentée de quelques ascenseurs émotionnels. Seul gros hic : la grosse déception de voir Gwen faire 9ème, à la bulle donc.

Les joueurs sautent les uns après les autres. A 6 joueurs restants, je passe un heureux AxTx à tapis payé par JxJx qui me couvre, et vois sortir un Ax au flop. Jérémy sort peu après en 4ème position.

Je buste troisième en boitant QdJd, mais payé par KhJh qui finit en couleur. Une table riche en action que je pourrais commenter plus longuement. Mais, et c’est le plus important : encouragé par les copains jusqu’au bout et dans les rires avec Nico, qui finit second.

Aucun regret dans le jeu, gros gros plaisir, toujours entouré d’amis du TPC (Jeff, Seb, notamment, et d’autres). Pur bonheur d’un poker auquel je joue justement pour vivre ce genre d’événements. Et depuis le mois d’août, j’avoue être particulièrement gâté.

Plaisir poker. Poker champagne aussi, hein, vu le prizepool…

de : à :
Evénements
Carte