Bon ben In sur le day 1 B du WPT National Brussel suite à ma qualif là-bas

Bon, j’allais donc à Bruxelles pour voir, prendre une expérience, voir où j’en suis. Un excellent feeling avant de commencer. Quand j’ai fait le sat, je ne pensais pas en avoir le niveau. Étonnamment, ça s’est très bien passé, puisque j’ai gagné. Du coup, là, une question se posait : ai-je le niveau ? A priori oui, de facto.

Restait à la confirmer. Et pour cela, une seule approche : jouer mon poker, appliqué, concentré, faire fi de l’enjeu. Bien rester dans le jeu.

Je peux raconter trois mains parmi la quantité de mains jouées, mais avant je tiens à préciser que j’ai traversé un énorme désert que j’ai mis à profit pour me concentrer sur l’ensemble des joueurs, leurs mimiques, leurs mises, leurs betting patterns, tout ce qu’il fallait pour savoir les affronter lors de coups à venir. Cela m’a en effet permis de passer des squeeze sympas, des c-bet corrects, et de construire surtout une image très sérieuse à la table. Serré, sérieux, mais serein.

Alors que j’ai remonté mon stack aux alentours de 17K à 25k (stack de départ) sans inquiétude et toujours assez détendu, pour une moyenne à 35, j’ouvre QxQx. Je relance au Cut-off, et là, le bouton, qui a joué 5 mains en 7 heures de temps, annonce tapis à 17K. Ouch. Vais-je jouer mon tournoi avec une paire de dames… ? Je tank un peu, et je le vois détourner le regard. La grosse blind ayant longuement tanké, j’exclus déjà quelques combos AxAx, KxKx ou AxKx. Je l’observe bien et je le sens fébrile. Ok il a une paire en dessous ou il est en pampa. Je paye et il retourne un surprenant QxTx. Un Tx au flop lui donnera un peu d’espoir vite évanoui et je passe donc à plus de 40K et dépasse la moyenne.

Je monte encore du jeton ainsi : J’ouvre KxJx UTG en blinds 300/600. Je mets 1500. SB call uniquement. Flop hauteur 8 rainbow. Il bet un demi-pot, je call. Turn 10. Il bet un demi-pot. Je paye tout de suite. River un autre 8x, il check, j’envoie 6000 sur son sizing classique. Il fold en montrant AxKx et prétextant ne pas pouvoir call hauteur As. Je réponds que c’est dommage que ça soit dur à payer et montre mon bluff. Tout le monde me croyant gros gros nit, reste pantois, et je prends alors un edge énorme à la table. Je passe pas mal de relance, perd quelques pots, tout va bien, je tiens un bon stack autour de 50K, puis 45K, toujours au-dessus de la moyenne.

Dernière main avant le diner break.

Blinds 400/800, ante 100. J’ouvre KsKc UTG. Je relance à 2500 pour éviter de donner une côte à un nouveau à la table en SB et espérant induire un éventuel squeeze à tapis de BB qui dispose de 17K. Je suppose que le chip leader de la table va call, il a 150K et joue loose, même s’il a promis de ne pas distribuer. Je le crois. Bon, il call. SB call aussi. Flop 5d6d8s. Le pot fait, pour 8 joueurs, 9100. SB Donk bet à 5500. J’ai du mal à comprendre. Il est probablement rentré avec des connecteurs et tente une quinte ou une couleur, pas 7x9x, faut pas exagérer, et il ne le jouerait pas comme ça. Je paye. Le chip en MP call aussi. Lui est clairement sur un tirage, c’est écrit sur sa tête. Du coup l’autre, je le sens sur une quinte à aller chercher en voulant sortir les tirages couleurs. Ou l’inverse. Mais peu importe. Le pot fait donc 25600. turn 2h qui ne change rien à la lecture. SB bet alors à 12500. Soit encore bien cher. Ca commence à puer, et mes KsKc commencent à puer. SB peut avoir une petite paire qui a touché son brelan mais il ne l’aurait pas jouée comme ça, enfin je ne pense pas. Ceci dit il vient d’arriver à la table, alors je ne sais pas trop. Le chip leader non.

Là il faut réfléchir, le tournoi se joue. Imaginons que je fold. Je garde environ 37K. Fais chier parce que j’ai bien gratté pour monter ce stack et je me sens bien d’en monter encore avant le break. Si je boîte et que tout le monde fold, je suis à 70K environ. Pour une moyenne à 40. Si je boite et que l’un ou l’autre ou les deux call pour le tirage, alors je peux monter un stack plus du double de la moyenne, voire du triple, et je reviens le lendemain pour aller chercher mon one-time avec un edge de malade.

Je sors de ma ligne de conduite, mais je me dis donc que ça vaut le coup de tenter, le chip peut payer son tirage et je grimpe, SB je ne sais pas trop, mais il a encore de la fold équité, même s’il ne lui reste qu’un peu plus de 20 à rajouter. IL peut se sentir commit, mais sur tirage, je veux bien être payé. Donc si je veux bien être payé par les deux, aucune raison de fold. Et, pour éviter les bads, accepter les folds et prendre un pot déjà bien enrichi. J’annonce donc All In en toute sérénité.

le chip hésite très longtemps et finit par folder, alors que SB paye. J’en suis assez content, je le crois commit, d’autant plus qu’il a regardé la clock et paye un peu loose, diner breack oblige. En fait il se sent pas sûr du tout d’être devant, me voyant sur une petite paire qui fait brelan ou la quinte flopée puisque je call simplement au flop (il n’a aucune info sur moi). Il se voit derrière… avec …. 5x6x off !

Bim double paire, il a donc call 5x6x offsuit, hors de position avec un stack équivalent et le chip leader de la table dans le coup. Wouaw.

LE chip leader annonce avoir foldé AdKd ! Mais pourquoi ne pas relancer préflop ? Ca aurait sorti SB ! Et surtout, ça m’aurait fait perdre un 70/30 (encore que, il aurait peut-être foldé sur le 4-bet, ou la boite au flop). Je pense qu’il a fait 2 erreurs sur ce coup : ne pas relancer préflop et ne pas payer malgré la méga côte implicite turn. D’autant plus que la river fut… 9d !

Pas de doublante magique donc et… je bust donc sur ce coup colossal.

Wouaw.

Je retiens de ce coup que je dois encore un peu plus entendre mon feeling et systématiquement rester dans ma ligne de conduite, ma zone, mon A-game. Ce dernier coup était border-line. J’aurais pu fold quand j’ai estimé que ça puait, comme j’aurais pu me dire qu’il call avec une petite paire qui fait brelan. Mais bon, aucun regret, sinon celui de ne pas avoir mis assez cher préflop, peut-être.

D’autant plus que je pense avoir perdu un sacré concours de circonstance:

      - j’ai KK

      - MP ne relance pas préflop

      - SB call 56o hors de position avec le chip dans le coup

      - SB touche sa combo double paire au flop

    - Je fais un move logique mais perdant contre les combos doubles paires et brelans flopés si peu probables à ce niveau et dans ce contexte (chip leader et SB).

Fin de l’aventure.

Je sors un peu sonné, mais avec en tête que :

      - jouer ces tournois n’est pas une question de niveau de jeu mais de moyens financiers.

      - sortir de la zone conduit au dérapage pas contrôlé et à la sortie de route.

    - il est tout a fait possible de faire fi du contexte et des enjeux. Et j’y parviens, ce qui est déjà énorme pour moi.

Et maintenant ?

Profiter de la ville qui me plait beaucoup, de ma chérie qui a été encore une fois d’un précieux soutien et conseil, voir des amis, et décrocher un peu du poker quelques jours pour digérer tout ça.

de : à :
Evénements WPT
Casino Viage BruxellesCarte